Semaine du bénévole 2022

Les bénévoles pollinisent l’avenir

Mot de remerciement de la Directrice Eva Hambach de l’asbl Vlaams Steunpunt Vrijwilligerswerk (Point de Soutien flamand du Bénévolat) 

Le printemps se prépare et est sur le point de faire son entrée. Vous sentez, goûtez, humez, entendez et voyez le mouvement à l’extérieur, les crocus montrent leurs couleurs vives. Les chenilles font le plein de calories: bientôt, elles s’envoleront dans toute leur splendeur, puis flâneront ici et là pour prendre soin de la nature.

Printemps, été, automne ou hiver; le bénévole est également sans cesse occupé. Le ou la bénévole est tellement épanoui(e) par ce qu’il ou elle fait, qu’on en oublierait presque le cheminement qu’on traverse en faisant du bénévolat: acquérir de nouvelles idées, s’enrichir d’expériences, apprendre à connaître les autres et se renforcer soi-même.

Vous ne le voyez peut-être pas, mais cela se produit. Comme une chenille qui se transforme en véritable papillon. Cela se produit sans que vous vous en rendiez compte. C’est dans cette croissance que réside la puissance d’être bénévole.

Bénévole, tu donnes le meilleur de toi-même. À ton rythme. Dans l’activité qui te convient le mieux. Un papillon pollinise les fleurs, l’autre produit du fil de soie. Un bénévole s’engage auprès des réfugiés, l’autre se plonge dans la culture. Ou aide à l’accompagnement des devoirs, fait tourner un moulin, inventorie des archives, organise une randonnée.

Chaque bénévole compte, et qui dit le contraire ne sait pas de quoi il parle. Le bénévole a été ces derniers mois le phare de la confiance, celui dont tout le monde savait et sait que vous pouvez compter sur lui. Les personnes dans le besoin, l’organisation qui veut atteindre son objectif, même les autorités.

Vous ne faites pas cela pour attirer l’attention, mais par conviction. Un monde sans bénévoles est comme une nature sans papillons: cela n’offre aucune chance durable de survie. C’est pourquoi je tenais à vous écrire ce mot de remerciement. Nous devons chérir et apprécier cet engagement.

Comme chaque papillon, chaque bénévole a son talent. Il relève de la responsabilité de chacun de veiller à ce que la diversité dans le bénévolat se poursuive. Qu’en tant que bénévole, vous atterrissiez sur la fleur qui vous convient le mieux, dégustiez le nectar dont vous avez besoin.

Avec un respect humble et sincère pour le bénévole, chaque bénévole.

Les papillons existent en infiniment de tailles et de poids différents. Vous en voyez avec des couleurs sobres, il y a ceux qui sont tellement brillants qu’ils vous aveuglent presque, d’autres ont un dessin artistique sur les ailes ou n’en ont précisément pas. L’un flâne constamment et recherche les grands espaces, celui avec des ailes plus petites reste à proximité.

Les papillons, tout comme les bénévoles, apportent la vie avec eux. Ils équilibrent un écosystème naturel, le maintiennent, l’améliorent. Lorsque nous voyons un papillon, nous sommes charmés, et en fait, c’est pareil pour les bénévoles. Nous vous voyons en action et nous nous sentons satisfaits : vous êtes passionnés, convaincus, vous ne lâchez rien, même si les circonstances jouent contre vous.

Bénévole, tu aides à construire le capital social de la société, à faire en sorte que le système fonctionne et continue de fonctionner. Hier, aujourd’hui et demain parce que tu sais y faire, tu restes à l’écart des projecteurs parce que tu as une mission. Tu ne grognes pas et continues de travailler, à toute saison de l’année. Sans le bénévole, la vie serait sombre et ennuyeuse. La vie s’arrêterait. Quand d’autres se plaignent et bougonnent, toi, tu agis.

Grâce à toi, nous continuons à construire l’avenir. Même en temps de pandémie, tu as continué, même si nous avons parfois vu ton hésitation: est-ce possible ou n’est-ce pas possible? Devons-nous à nouveau mettre nos projets de côté? Et que dois-je faire de cette énergie du volontaire qui me démange et me propulse vers l’avant?

Eva Hambach

Texte original: https://www.vlaanderenvrijwill...

Messages récents

‘Le jour où 'mon' chien entre en formation, je me sens triste et fière en même temps’

Lire la suite

Semaine du bénévole 2022

Mot de remerciement de la Directrice Eva Hambach de l’asbl Vlaams Steunpunt Vrijwilligerswerk (Point de Soutien flamand du Bénévolat)

Lire la suite

Je n’ai pas besoin de compassion

À l’âge de huit ans, Miranda (45 ans) reçut le terrible verdict: sa vision continuerait à se dégrader jusqu’à ce qu’elle n’y voie plus rien du tout. La lumière dans ses yeux s’est éteinte à jamais, mais sa joie de vivre n’a fait que grandir depuis.

Lire la suite

Restez informé de tout ce qui concerne les chiots et les chiens-guides, les activités et nos actions! Recevez 1 fois par mois des actualités, des anecdotes, des conseils pour les épargnants de bouchons, du matériel promotionnel et des photos de nos chiots ainsi que des infos concernant l’action bouchons du CBCG.