Un chien d'assistance bien formé vaut son pesant d'or

Le magazine St*rk de l'Agence flamande pour les personnes handicapées (VAPH) contenait un appel à choisir une école de chiens d'assistance reconnue.
Nous souhaitons réitérer cet appel, car nous pensons qu'il est très important que les gens soient bien informés sur les avantages de choisir une école accréditée.

Vous avez besoin d’un chien d’assistance? Dans ce cas, optez pour un chien qui a été formé par une école de chiens d’assistance agréée. Ce n’est qu’alors que vous serez certain de disposer d’un chien bien formé, que vous pourrez demander une intervention auprès de la VAPH (Agence flamande pour les personnes porteuses de handicap) et que le chien aura accès aux lieux publics. Un chien d’assistance bien formé rend votre vie beaucoup plus confortable. Mais où pouvez-vous trouver un tel chien? Et quelles écoles canines offrent de la qualité et un bon accompagnement? Celma, la cellule flamande d’agréation des écoles pour chiens d’assistance vous aidera à vous y retrouver. Le site internet www.celma.be donne un aperçu des écoles de chiens d’assistance agréées.

« Celma ne donne d’agréation qu’aux écoles canines qui répondent à toutes les exigences des pouvoirs publics flamands », explique Mark Van Gelder. Il est directeur journalier de l’école pour chiens d’assistance Canisha à Wetteren et président de la Belgian Assistance Dog Federation (BADF).

« Les chiens d’une école agréée reçoivent une attestation leur permettant de se rendre dans les lieux publics. De plus, seuls les chiens attestés sont éligibles à une intervention de la VAPH. Le gouvernement flamand est très strict à ce sujet, à juste titre. Les chiens doivent évidemment être en bonne santé, vermifugés et vaccinés. En outre, le mode d’entraînement et de formation est également important. Mais aussi la transparence concernant le prix, l’accompagnement que vous recevez et un contrat clair sont des conditions d’agréation."

Un chien d’assistance bien formé rend votre vie beaucoup plus confortable. Mais où pouvez-vous trouver un tel chien? Et quelles écoles canines offrent de la qualité et un bon accompagnement? Celma, la cellule flamande d’agréation des écoles pour chiens d’assistance vous aidera à vous y retrouver. Le site internet www.celma.be donne un aperçu des écoles de chiens d’assistance agréées.

CHIENS EN PRÊT

Y a-t-il donc tellement de cow-boys?

« Malheureusement, oui », répond Van Gelder. « Il y a de l’argent à gagner avec cela. Un chien entièrement formé peut facilement coûter 25.000 euros. Cependant, les écoles canines qui sont membres de la BADF ne facturent pas un seul centime à l’utilisateur final. Nous nous chargeons nous-mêmes de la collecte de fonds et donnons le chien gratuitement ‘en prêt’ à une personne porteuse de handicap. Lorsque la VAPH intervient financièrement, nous investissons ce montant dans la formation d’un nouveau chien. Les écoles qui disposent de moins de moyens facturent malheureusement le plein tarif à l’utilisateur final. De plus, pour les chiens d’une école non agréée, vous ne pouvez pas faire appel à une intervention de la VAPH et selon le décret flamand, vous n’avez pas le droit d’accès (aux lieux publics). Mais le pire, c’est que ces chiens ne sont souvent pas bien formés. Il existe des cas connus de chiens d’assistance âgés de six semaines. Alors que la formation dans une école canine agréée prend deux années et demie.  Avec une formation courte, ça n’est pas possible.Vous devez respecter le rythme du chien. Certains chiens ont besoin de vingt mois, d’autres vingt-huit. Pendant ce temps, nous enseignons au chien les différentes tâches qu’il doit connaître.

FAMILLES D’ACCUEIL

La demande de chiens d’assistance est importante.

« Pour le moment, le délai d’attente est de trois à quatre ans. Le corona n’a pas fait de bien. De nombreuses familles ont soudainement voulu un chiot pendant le confinement. Cela a fait grimper les prix. De plus, nous avons besoin d’une famille d’accueil pour chaque chien d’assistance. Cela nécessite un engagement d’environ dix-huit mois. La famille d’accueil doit accorder suffisamment de temps et d’attention au chien. Chaque jour, trois à quatre fois, pendant dix minutes, des commandes doivent être apprises. Le chien doit être socialisé: il doit être emmené dans des endroits à forte affluence, dans des gares, dans des fermes pour enfants ou des cafés, afin qu’il s’habitue à toutes ces situations. Qui part travailler toute la journée n’est pas admissible. Vous ne pouvez en effet pas laisser le chien seul pendant huit ou neuf heures s’il n’est pas encore propre.

« Parfois, il arrive qu’une famille d’accueil abandonne encore. Cela n’est évidemment pas agréable. Nous essayons d’éviter de telles situations », explique Van Gelder. « Dès lors, avec l’école, nous restons en contact permanent avec la famille d’accueil. C’est plutôt intense. »

Mark Van Gelder n’a qu’un seul message pour les personnes qui veulent un chien d’assistance: « Réfléchissez bien avant de choisir l’école canine avec laquelle vous vous engagez. Faites attention à ne pas être déçu, financièrement aussi. Une école canine agréée par Celma et affiliée à la BADF vous garantit un suivi du chien à vie. L’école canine Canisha, par exemple, est joignable sept jours sur sept, jour et nuit. »

CHIENS D’ASSISTANCE AVEC INTERVENTION DE LA VAPH

La VAPH accorde une intervention pour les différents types de chiens d’assistance.

  • Un chien-guide d’aveugle est un chien qui est dressé pour guider les personnes atteintes d’une déficience visuelle en toute sécurité à travers la circulation et les aide à franchir les obstacles.
  • Un chien d’assistance est formé pour aider les personnes présentant un handicap moteur à effectuer toutes sortes d’actions.
  • Un chien d’assistance à l’audition est formé pour réagir aux sons. Par un contact physique, un chien d’assistance à l’audition signalera quand il y a un son et d’où il provient. Il peut le faire à la fois à l’intérieur (à la maison ou dans un autre bâtiment) et sur la route. Un chien d’assistance à l’audition peut également signaler quand quelque chose est tombé et transmettre des messages. Un chien d’assistance à l’audition est également appelé chien de signalisation.

Les autres chiens d’assistance ne figurent pas sur la liste de référence pour intervention par la VAPH. Néanmoins, vous pouvez également introduire une demande en ce sens. Le comité spécial d’assistance se prononcera alors sur votre demande.

Êtes-vous uniquement auprès de la VAPH en tant que personne porteuse de handicap et souhaitez-vous introduire demande d’aide pour un chien d’assistance?

Vous pouvez trouver toutes les informations sur le site www.vaph.be/hulpmiddelen/algemeen.

Messages récents

‘Le jour où 'mon' chien entre en formation, je me sens triste et fière en même temps’

Lire la suite

Semaine du bénévole 2022

Mot de remerciement de la Directrice Eva Hambach de l’asbl Vlaams Steunpunt Vrijwilligerswerk (Point de Soutien flamand du Bénévolat)

Lire la suite

Je n’ai pas besoin de compassion

À l’âge de huit ans, Miranda (45 ans) reçut le terrible verdict: sa vision continuerait à se dégrader jusqu’à ce qu’elle n’y voie plus rien du tout. La lumière dans ses yeux s’est éteinte à jamais, mais sa joie de vivre n’a fait que grandir depuis.

Lire la suite

Restez informé de tout ce qui concerne les chiots et les chiens-guides, les activités et nos actions! Recevez 1 fois par mois des actualités, des anecdotes, des conseils pour les épargnants de bouchons, du matériel promotionnel et des photos de nos chiots ainsi que des infos concernant l’action bouchons du CBCG.