Edith éduque un chien-guide

Un nombre croissant de personnes peuvent participer à la société de manière plus optimale grâce à un chien-guide. Bien que le but ultime d’un tel chien-guide soit de guider une personne visuellement déficiente, il peut également être utilisé pour d’autres tâches. « Tous les chiens en formation ne répondent finalement pas aux critères stricts pour devenir un chien-guide d’aveugles », explique Edith Buntinx, qui depuis juin 2022, forme avec son mari Vic le labrador Cash à devenir chien-guide.

Comment se déroule chez un chien-guide le processus qui mène de chiot à soutien incontournable?

Edith: Après 8 à 9 semaines, un chien éligible échange sa place dans la portée contre une place dans une famille d’accueil. Cash est avec nous depuis environ six mois maintenant et restera jusqu’à ce qu’il ait 15 mois. Il déménagera ensuite dans une autre famille d’accueil à Tongres, où pendant la journée, il ira à l’école au centre de formation du Centre Belge pour Chiens-Guides (CBCG). Il ne sera alors à la maison que le soir et le week-end. À l’âge de 2 ans, il sera normalement prêt à remplir son objectif de vie: soutenir une personne porteuse de handicap.


Comment vous est venue l’idée de former un chien-guide ?

Edith: Nous avons toujours eu des chiens à la maison. Mais comme nous vivons dans un appartement, nous nous sommes demandé si cela serait encore possible. Mon mari et moi avons une vie sociale bien remplie. Après que notre fils ait réalisé, il y a quelques années une vidéo promotionnelle en tant que caméraman pour le CBCG, il nous a dit: « Ca, c’est vraiment quelque chose pour vous ». Son conseil a continué à trotter dans nos têtes et ne nous a pas lâchés. Après un certain temps, nous avons donc décidé de contacter l’organisation. Une accompagnatrice a réalisé un screening et a qualifié notre situation de parfaite.

Éduquer un chien-guide n'est pas chose simple. Comment parvenez-vous à bien faire cela ?

Edith: Nous recevons beaucoup de soutien du CBCG. Chaque semaine, notre accompagnatrice vient nous rendre visite et elle nous corrige lors d’une formation si nécessaire. Nous avons également reçu un manuel détaillé de plus de 300 pages avec des instructions en vue d’une formation réussie. Le plus important est d’être cohérent avec Cash. Par exemple, il doit apprendre à trouver beaucoup de stimuli inintéressants. S’il y a des enfants ou d’autres chiens à proximité, il doit diriger son regard vers nous. Cela signifie qu’en tant qu’accompagnateur du chien, vous devez être plus rapide que lui. Et désamorcer tout éventuel stimulus en réclamant son attention. Un bon comportement est récompensé par une friandise.

Vous avez déjà construit une relation très étroite avec Cash. À quel point la perspective de devoir le laisser partit à nouveau bientôt est-elle difficile ? 

Edith: Nous y avons bien réfléchi. J’ai toujours été dans l’enseignement et je sais ce que dire adieu signifie. Préalablement, je suis allée m’entretenir avec une dame, qui a également formé un chien-guide. Il est vrai que vous gardez votre propre chien plus longtemps. Mais dire au revoir à Cash signifie que nous le confions à une cause merveilleuse. Il ne meurt pas non plus quand il part. La dame m’a dit comment elle reste en contact avec le chien, qui lui rend régulièrement visite. Par exemple, quand la personne aveugle guidée par son chien part en vacances.

Quels moments Cash apprécie-t-il le plus ?

Edith: Le CBCG veille à ce que les frères et sœurs de la même portée ou d’autres chiens en formation puissent se revoir. Il y a deux possibilités : en mode entraînement ou en liberté en prairie de défoulement. Lorsque Cash s’entraîne, il porte obligatoirement un gilet. À ce moment-là, il lui est interdit de s’approcher d’autres personnes ou d’autres chiens. Mais bien sûr, il peut aussi jouer régulièrement en liberté avec son frère et ses sœurs dans la prairie. Inutile de préciser qu’il adore ça.








Bron: Horizon - Informatieblad van de stad Genk - editie januari - februari
Door: Frederic Vanbekbergen
Online: https://www.genk.be/product/65... // https://www.genk.be/edith-voed...





Messages récents

‘Le jour où 'mon' chien entre en formation, je me sens triste et fière en même temps’

Lire la suite

“J’espère vraiment que Zack sera les yeux de quelqu’un après sa formation.”

Chris était à l'honneur pour un article dans le journal communal de Runkst. Elle et Werner sont la famille d'accueil de Labrador Zack.

Lire la suite

Lotte et les bouchons

Lotte épargne des bouchons pour notre campagne "Bouchonnez pour le CBCG " depuis 4 ans. Avec son papa Bert, elle le fait au Seinhuisje à Wolske. Pourquoi a-t-elle commencé cela ? Vous pouvez le lire ici.

Lire la suite

Restez informé de tout ce qui concerne les chiots et les chiens-guides, les activités et nos actions! Recevez 1 fois par mois des actualités, des anecdotes, des conseils pour les épargnants de bouchons, du matériel promotionnel et des photos de nos chiots ainsi que des infos concernant l’action bouchons du CBCG.